Les Bruits de Recife

bruits de recife
En transit par Paris, une journée de libre, je me suis offerte le luxe d’aller au cinéma en plein après-midi. Quand j’étais étudiante, cela m’arrivait souvent d’avoir ce plaisir un peu coupable de se retrouver à 2, 3 dans une salle alors que tout le monde est en train de bosser ! J’ai été voir « Les Bruits de Recife », film brésilien de Kleber Mendonça Filho. Waouw ! Je n’ai pas regretté ma pause dans le noir. Le film démarre par des photos en noir et blanc de travaux des champs pour nous plonger sans transition dans un parking d’immeuble dégorgeant de voitures neuves. Ce qui plante efficacement le décor d’une société, passée d’un monde paysan à un univers hyper-urbain aux inégalités économiques hallucinantes. Le film est le récit d’un quartier qui a poussé d’un coup avec la construction anarchique d’immeubles très hauts, cloisonnés autour de petites cours intérieures. Dans lequel, la réussite sociale est devenue le but ultime. On y croise un père, fier de son enfant qui a filmé leur concierge pour tenter de le faire licencier car il est ramolli et vieux… Mais la compétition et le culte du gagnant débouchent sur l’angoisse qui est omniprésente. Et une mère essaye de préparer à tout prix sa progéniture pour un futur monde du travail instable. La peur de l’autre est partout, obscène avec une multitude de portes, grilles, murs, vigiles. Les familles ont d’ailleurs l’air de vivre mieux, se payent des écrans plats mais tout ça dans un huis clos assez triste, dans leur appartement devenu leur très restreint territoire de vie. J’ai trouvé que le film était un portrait génial de nos sociétés de consommation! J’ai repris le cours de mon voyage des images plein la tête ! Trop bon !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s