Le sexisme, une anomalie dans mon pays?

 

quote

Pour rappeler le contexte, Frédérique Calandra, maire du 20ème arrondissement de Paris a exclu Rokhaya Diallo d’un débat sur les violences faites aux femmes qui devait se dérouler le 3 mars à la mairie du 20ème. J’ai été choquée par cette décision et les propos de la maire que je n’ai vraiment pas envie de retranscrire ici. Les sociologues Christine Delphy et Sylvie Tissot étaient également invités à ce débat, et une projection d’un documentaire sur le travail de Delphy était prévue. Le débat intitulé « Violence sexistes : pas de ça chez nous ? » a finalement été annulé à la mairie 20ème. Il s’est fait ailleurs et la salle était pleine :). Je l’ai suivi de loin via twitter. Rokhaya Diallo a cité des propos d’ Elisabeth Badinter :
Lu sur twitter: @RokhayaDiallo cite E. Badinter « chez nous les violences sexistes = anomalie, dans d’autres sociétés, culturelle… »
Cette phrase pourrait être anecdotique et sortie de son contexte. Mais je l’entends malheureusement très souvent. Elle est généralement utilisée pour fermer le débat.
Donc je me pose la question : Est ce que le sexisme est une anomalie, dans mon pays ?
J’ai le sentiment que ces propos sont aveuglés. Une femme sur 10 dénonce des violences conjugales. Le nombre de viols est estimé à 75000 par an en France. Une femme décède sous les coups de son conjoint tous les 3 jours en France (174 décès de violence conjugale en 2012 et 146 en 2013).
Ça fait beaucoup pour une anomalie, non?
Je peux parler d’un exemple que je vis au quotidien : mon boulot. Je travaille dans une structure assez petite. L’effectif varie entre 80-85 personnes selon les périodes. 60% des travailleurs sont des femmes. Le directeur général est un homme. L’organisation se fait en 7 équipes. 5 des chefs d’équipes sont des hommes (72%), 2 des femmes (28%). Aux postes les moins bien payés, le rapport s’inverse : 73% de femmes et 27 % d’hommes. L’une des 2 femmes dirigeantes n’a pas d’enfant. Loin de moi l’idée de stigmatiser les femmes sans enfant. Mais se taper la majorité des tâches ménagères, ben c’est bien avoir 2 boulots, un rémunéré et l’autre non. Vous pouvez vérifier, c’est le cas en France. Et l’investissement dans le boulot non-rémunéré prend beaucoup de place et de temps sur le rémunéré. Toujours à mon boulot, 100% des personnes à temps partiel sont des femmes. Leur jour chômé est le mercredi. La charge de travail non-rémunéré est plus importante lorsque l’on a des enfants. C’est dans ce sens là, que je pense que ce n’est pas anodin que l’une des 2 femmes dirigeantes n’aie pas d’enfant. La structure dans laquelle je travaille est un cas particulier mais j’avais envie d’en parler car elle se voit comme très ouverte (blablablabla). C’est dur de trouver des chiffres fiables. Mais plus généralement en France, environ 25% des postes de direction sont tenus par des femmes (**). C’est la moyenne mondiale en fait ni plus, ni moins… On dirait bien qu’on n’est pas mieux que les autres, en fait ! Loin de moi l’idée de penser que les femmes doivent toutes devenir des dirigeantes. Je pense que tant que notre monde du travail sera basé sur des principes de compétition extrême et de néo-libéralisme économique, elles n’y arriveront tout simplement pas. Quand j’entends : il faut changer les femmes pour les rendre plus ambitieuses, plus compétitives, plus challenging. Laissez nous tranquille, merci ! C’est le système qui est à changer, la structure de notre société qui est injuste et défavorise la moitié de l’humanité! Récemment, la parité est imposée dans différentes structures sans s’attaquer aux fondements de notre système. Mon vécu de la pratique de la parité dans ces conditions, c’est qu’elle sert essentiellement à décrédibiliser le travail des femmes. Je ne compte plus le nombre de fois où j’ai entendu : « elle n’est pas là pour ses compétences, mais car c’est une femme, pour le principe de la parité ». Merci la parité, hein ! Bon, si je considère mon environnement professionnel personnel si ouvert (blablabla) ou des chiffres plus généraux en France, c’est fou comme l’anomalie est systématique, hein ? structurel? donc culturel?
Ces propos me choquent. Ils considèrent comme culturelles les violences sexistes dans d’autres sociétés. Bon d’abord, quelles sociétés ? Ce type de phrase homogénéise des sociétés qui ne le sont pas. Dans cette phrase il y a aussi « Ils ne sont pas comme nous ». C’est qui « ils » ? Comme l’écrit Christine Delphy, qui sont les « autres » ? Quand les autres sont désignés, il est en fait déjà trop tard. C’est que le groupe constituant « les autres » sont les dominés (*). Dans cette phrase, il y a aussi « c’est mieux chez nous ».
Bon alors quelles sociétés ? La Tunisie ? La Chine ? Le Nigéria ? Non parce que ce n’est pas tout pareil, hein ! L’auteure Chimamanda Adichie en parle très bien dans sa conférence « The danger of a single story » (***). Traduit mot à mot, le danger d’une histoire unique. Le danger de penser par exemple qu’en Afrique, il n’y a que des pauvres, des beaux animaux et des catastrophes. De penser l’Afrique comme ce qu’on en voit à la télé, quoi ! Une pensée élaborée, quoi… Au cours de cette conférence, l’auteure raconte que quand elle a quitté le Nigéria pour aller faire ses études aux USA. Sa co-locataire n’en revenait pas qu’elle parle si bien anglais alors que l’anglais est la langue officielle au Nigéria ! Quand après avoir vécu plusieurs années aux USA, elle visite le Mexique. Après plusieurs années à regarder la télévision américaine, elle se rend compte elle même que c’est devenu surprenant de rencontrer des gens souriants au Mexique, dans la vrai vie, pas que des dealers ou des immigrés clandestins. C’est en cela que tous les médias alternatifs, livres diversifiés, blogs sont importants. Et ce que j’essaye d’exprimer, c’est qu’homogénéiser un groupe quel qu’il soit est toujours réducteur. Donc on parle de quelles sociétés? De quels « autres »? Et pourquoi on parle à leur place?

Image trouvée sur le site: https://jerzygirl45.wordpress.com/category/found-objectts/quotes/

(*) Christine Delphy. Classer, dominer : Qui sont les autres ?

(**) http://www.terrafemina.com/emploi-a-carrieres/actu/articles/23421-parite-les-femmes-occupent-un-quart-des-postes-a-responsabilites-dans-le-monde.html

(***) http://www.ted.com/talks/chimamanda_adichie_the_danger_of_a_single_story

2 commentaires sur “Le sexisme, une anomalie dans mon pays?

  1. Merci ! Je suis complètement d’accord avec toi : le sexisme n’est pas une anomalie mais est systémique. Malheureusement, remettre en cause le système qui le provoque demanderait beaucoup plus de changement que ceux proposés. Je suis aussi souvent choquée de voir à quel point on se sert de violences faites aux femmes dans d’autres pays (les exemples sont souvent tirés de pays moyen-orientaux ou africains – car il n’y a pas de violences faites aux femmes aux Etats-Unis ou en Australie, c’est bien connu) afin de créer un comparatif avec ce qui se passe en France et le minimiser. Combien de fois ais-je entendu : » il y a des combats plus importants ailleurs, c’est bon, regarde on est pas en Iran non plus ! » (phrase généralement prononcé par des hommes blancs d’ailleurs).

    • Merci pour ton commentaire! Je suis également choquée par la récupération du féminisme. Quand on utilise le féminisme pour justifier des guerres : nous devons faire la guerre pour le bien des femmes de ce pays. C’est horrible comment ils traitent leurs femmes. blablabla.Comme si lancer des bombes sur ces femmes, ça allait améliorer leur droit! C’est tellement absurde comme raisonnement. Je me souviens de l’humour de Delphy aussi dans une conférence à propos de la laïcité: elle raconte que lors des débats sur le port du voile pour la loi de 2004 : tout d’un coup nos dirigeants étaient devenus des grands défenseurs du droit des femmes, des grands féministes (!…)pour justifier leur loi injuste à mon sens.Le féminisme quand ça les arrange et comme ça les arrange…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s