Les angoisses du zombie

Je suis dans le fond de mon lit. J’ai des douleurs très aigües depuis hier soir et d’autres symptômes… Je me sens épuisée. Dans ces moments là, j’ai toujours peur de ne plus y arriver. J’essaye de me calmer, de me reposer, de reprendre des forces et de retourner bosser. J’ai à peu près tout le temps mal et je vais bosser quand même ça me demande une énergie de malade et ça m’épuise. Bien souvent je vais au boulot et je me sens un zombie en mode automatique:

zombie

Mais là, hier soir, une douleur fulgurante m’a complètement « mise à terre ».

train

Rassurez vous j’ai visé le canapé.

WE

 

Mais, hier soir,  j’ai su que je n’allais pas réussir à aller au taf. Je subviens à mes besoins avec mon salaire. Ma plus grande angoisse c’est de ne plus y arriver, de ne plus pouvoir bosser. Et comme le disait Antigone sur twitter ( super storify sur @radioféministe: précarité & endométriose: https://storify.com/Radiofeministe_/l-endometriose-facteur-de-precarite-panel-femmes-e), je pense qu’on ne parle pas assez de la précarité associée à cette maladie.
J’ai la chance d’avoir un boulot stable. Une journée d’arrêt ne remet pas en cause mon emploi. J’ai peur quand même. J’ai eu des périodes difficiles avec des arrêts à répétition, plusieurs convalescences après des interventions chirurgicales. Un chef d’équipe qui m’appelait à mon domicile pour me demander quand est ce que je revenais malgré l’envoi des arrêts (…) et m’envoyer du boulot par mail… Je me sens speed, fatiguée et angoissée de ne plus y arriver. J’essaye parfois de réfléchir à un boulot plus cool : mais ahaha vous en connaissez vous ? Et qui payerait mon loyer pendant ma reconversion ?

Et comment ça se passe pour les adolescentes et jeunes femmes qui sont encore lycéennes et étudiantes ou qui essayent? Les femmes en temps partiel? 82,5% des emplois à temps partiel sont occupés par les femmes. Celles qui doivent en « plus » gérer la famille les enfants? 80 % des tâches domestiques sont encore faits par les femmes. Un travail énorme mais non rémunéré !! Pour  celles qui cumulent plusieurs pathologies ? 50% des femmes atteintes d’endométriose, ont une fibromyalgie. Ou celles qui vivent seules ou en dépendance par rapport à un proche?

Une des conséquences de l’endométriose et de bien d’autres maladies est la précarité et vulnérabilité des femmes atteintes !

Allez je file, je vais dormir pour retourner bosser lundi ! Ahhhaaah 🙂

 

4 commentaires sur “Les angoisses du zombie

  1. Comment vas- tu ce soir? J’aime pas te savoir dans cet état en attendant que « ça passe »…
    Et pour la précarité, effectivement c’est compliqué quand on est seule. Mais si tu envisages une reconversion, ton salaire peut être pris en charge, et même des frais de déplacements. Bon effectivement, un métier « cool » où des absences maladie ne sont pas un souci, j’ai pas d’idée😊.
    Et vive la bouillotte

  2. Entièrement d’accord !!! On ne parle pas assez de la précarité, du manque de perspectives professionnelles… Une grande pensée pour toi modimaginaire, j’espère que ça été ce lundi… Bises avec du soleil de Corse pour te réchauffer, en plus de ta bouillotte…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s