//LECTURE// 2 livres : Sorcières, Sages-Femmes & infirmières; Fragiles ou contagieuses

 

IMG_20160605_174714

Qui l’a écrit ?

Barbara Ehrenreich & Deirdre English.

Engagées dans le Mouvement pour la santé des femmes aux Etats-Unis dans les années 70, les 2 auteures  ont alors ressenti le fort besoin d’écrire ces 2 textes militants sur l’histoirE des femmes soignantes et la prise en charge de la santé des femmes. L’histoirE pour une traduction d’ « Herstory », une histoire du point de vue des femmes.
Ces livres font partie de la collection Sorcières des éditions Cambourakis qui publient des textes féministes sur différents aspects et époques avec des préfaces et postfaces super méga-géniales.
Une présentation vidéo de la collection :

Je suis archi-fan de cette collection. En plus les livres sont super jolis (ma photo est pourrie prise au téléphone, sous les arbres mais ils sont vraiment beaux 🙂 )

Ça parle de quoi ?

Le premier texte édité à l’origine par les auteures elles-mêmes : Sorcières Sages-femmes & Infirmières. Une histoirE des femmes soignantes.

La première partie parle de la Chasse aux sorcières qui a eu lieu entre le 14 et 17 ème siècle. Le livre de Silvia Federici: Caliban et la sorcière. Femmes, corps et accumulation primitive, et  celui de Starhawk: Rêver l’obscur traitent aussi de ce sujet  et se réfèrent beaucoup à ce texte.

Les sorcières étaient majoritairement des femmes qui avaient acquis un savoir-faire empirique du soin, de la contraception. Stigmatisées comme « sorcières », elles ont été violemment réprimées. Cette lutte les opposait aux savoirs théoriques de la médecine en voie d’institutionnalisation. Leurs pratiques basées par exemple sur des connaissances de l’herboristerie  étaient totalement discréditées et réprimées à une époque où la pratique thérapeutique « officielle » préconisait des saignées… En reprenant des faits de l’histoire des Etats-Unis, la 2ème partie du livre parle de la professionnalisation et institutionnalisation progressive de la médecine qui s’est accompagné de la prise de contrôle des fonctions de soignants par les hommes. J’ai trouvé cela super intéressant d’avoir une vision plus historique du processus de répression qui a débouché sur une pratique de la médecine majoritairement masculine.

Le 2ème texte publié un an après : Fragiles ou Contagieuses. Le pouvoir médical sur le corps des femmes.

En quoi la médecine est-elle sexiste ?  A nouveau, à travers différents faits historiques et plus contemporains,  les auteures parlent de la vision des femmes par la médecine qui peuvent être considérées  comme « Fragiles », « Invalides chroniques », « Contagieuses » ou plus récemment « Folles ». Cette vision des femmes par le corps médical  imprègne la pratique des soins et apparait très différente selon la classe sociale. Les auteures reviennent d’ailleurs sur les débuts des politiques de santé publique qui ont des conséquences positives : une meilleure hygiène et conditions de vies mais dont les débuts sont ambigües avec des femmes issues de classes sociales aisées , qui « élevaient » les  femmes issues des classes populaires… Dans la post-face, Eva Rodriguez reprend ses idées et écrit: « Nos corps sont (…) le produit des interactions entre biologie et le social et dans cette interaction, la médecine joue un rôle clé. »;  » Les institutions de (…) santé s’inscrivent dans des structures de dominations plurielles qui les renforcent et qu’elles renforcent. »

 En conclusion, les auteures ont une réflexion sur le pouvoir et ses conséquences sur nos pratiques de soin. Atteinte d’une maladie chronique, sur les forums ou autre, je lis souvent: « la maladie est une injustice ». Mais est ce la maladie qui est une injustice ou plutôt comment notre système social traite les malades, les handicapés, les a-normaux? Je reprends ici la phrase des auteures : « Ce n’est pas notre biologie qui nous opprime-mais un système social fondé sur la domination du sexe et de la classe ». Et cette domination n’est pas la même pour toutes les femmes!

Cette collection est géniale, ces livres sont géniaux FONCEZ 🙂

Bonne lecture !

Il y en a un troisième : Des experts et des femmes. 150 ans de conseils prodigués aux femmes. J’espère qu’il va être réédité dans la collection Sorcières !!

Enregistrer

Un commentaire sur “//LECTURE// 2 livres : Sorcières, Sages-Femmes & infirmières; Fragiles ou contagieuses

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s